La goutte de trop

03 mai 2018

Combien de gouttes faut-il pour faire un mouvement social ?

C'est une question que je me pose depuis plusieurs semaines : combien de gouttes faut-il pour faire un mouvement social de grande ampleur ? Malgré la grogne, il semble que les différents contestataires ne parviennent pas à s'organiser et agir ensemble. Chacun a des revendications différentes, et chacun mène sa lutte sans se rallier aux autres. Peut-être est-ce un signe de notre époque, et la raison pour laquelle un autre mai 68 n'est plus possible. Il y en a vraisemblablement d'autres, mais celle-là est, à n'en pas douter, à prendre en considération.

Nous vivons à une époque où le vase de fureur est plein, et où chaque goutte a tendance à le faire déborder. De différentes manières, d'ailleurs. Cela ne passe pas forcément par un mouvement social : cela passe parfois par l'élection d'un milliardaire populiste à la tête d'un pays ; cela passe parfois par la volonté de retrouver sa souveraineté et son indépendance. Et j'aimerais ici analyser chacune de ces gouttes d'eau qui déborde du vase et donne lieu à un phénomène inattendu.

Bienvenus sur mon blog.

Posté par armettel à 11:14 - Permalien [#]